Découverte de la semaine : Butch Haller

Le 6 mars dernier, je me suis décidé à sortir ma femme et on est allé voir un des fameux spectacles Rockabilly vs Psychobilly qui avait lieu au Petit Campus. Déjà, les Hellbound Hepcats m’ont tenté et les Lab Ratz m’ont convaincu. Je connaissais les Matadors seulement via Youtube et le chanteur d’ouverture, Butch Haller, ne me disait absolument rien. Nous arrivons donc un peu d’avance, le temps de voir la merch, de ne pas attendre en file au froid et de prendre une table pour les deux p’tits vieux que nous sommes, Marie Lou et moi. Charly, le chanteur des Lab Ratz, vient nous rejoindre à la table et nous discutons musique un brin.

Du coin de l’oeil, je remarque un vieux monsieur d’environ 80-90 ans qui joue avec le micro sur la scène. Je me dis à moi-même que si la sécurité le voit faire, le p’tit monsieur va se faire sortir sur la tête. Je retourne à ma conversation… pour me rendre compte que non seulement le bonhomme joue avec le micro mais en plus, il commence, tout en shakant, à prendre la guitare et à s’installer… Je le pointe du doigt à Charly et ce dernier me répond que c’est lui, Butch Haller. Il s’agit du band de cover du chanteur des Matadors. La prothèse faciale est vraiment bien faite. À moins de vraiment fixer, il passe pour un vieillard à 100 miles à l’heure. Sachant maintenant que le spectacle commence, toute mon attention est sur la scène.

Butch Haller commence la soirée avec Sheena is a punk rocker des Ramones. S’enchaîne une suite de succès de la musique pop des années ’80 et ’90 dont, entre autre, New Kids on the Block, Wham, Britney Spears, Billy Idol et Boy George.

Toutes ces chansons sont reprises avec un son rockabilly, ponctuées de commentaires un peu vulgaires, issus d’un faux-vieux un peu aigri et sénile. Toutefois, j’ai tellement été charmé par le vieux schmock que c’est sur son t-shirt que j’ai jeté mon dévolu à la merch.

En revenant à la maison, la tête toujours remplie des hits que je viens d’entendre, je fis une petite recherche sur les interwebs pour en savoir un peu plus sur ce projet de covers. Je tombai sur le site officiel de Mr. Haller et je réalisai que non seulement on y précise les dates des prochains spectacles mais qu’en plus, on peut y proposer des demandes spéciales pour des chansons. Il n’y a pas à dire, Butch sait séduire son publique!

Vous pouvez aller voir le site officiel de Butch Haller au : http://butchhaller.com/ ou encore écouter une version acoustique de Ignition (You shook me all night long – AC/DC) sur Youtube au https://youtu.be/Zh_g9RlpZdw

Vous avez quelque chose à dire sur Butch Haller? Vous avez des propositions de bands à me faire? Laissez-moi un p’tit commentaire!

Découverte de la semaine : Frenetic Trio

frenetic-trio

Dans la zone grise entre le métal et le psychobilly se glisse un excellent band que j’ai eu la joie de découvrir grâce au groupe Facebook « Psychobilly Worldwide!« . Ça sonne comme une tonne de briques, ça grince comme des ongles sur un tableau et ça a un beat qui va vous donner le goût de faire un peu de headbanging entre deux sessions de mushpit.

Le seul défaut que je peux trouver à ce groupe n’est même pas musical. C’est plutôt du côté de leur présence sur le web. Je n’ai pas trouvé de site web, seulement une page Facebook vide et, heureusement pour moi, malheureusement pour eux, un album complet sur Youtube. On peut acheter l’album en format CD sur Discogs sinon, ça fait vite le tour.

Néanmoins, je suis très content d’avoir fait cette découverte ce soir, c’est meilleur à chaque écoute!

Vous avez envie de me faire découvrir un nouveau band? Vous voulez donner votre opinion sur Frenetic Trio? Laissez-moi un commentaire au bas de cette page!

Découverte de la semaine : The Surf Rats

Étant un grand amateur de musique, je suis constamment à la recherche de nouveaux groupes ou de nouveaux genres de musique. Je vais partager mes découvertes avec vous à chaque semaine. Cette semaine : The Surf Rats.

Ce band est un joyeux mélange de Surf-Rock, de rockabilly, de psychobilly et même sur certains morceaux, de country. Des rythmes accrocheurs, une guitare qui vient vous chercher en plein coeur et un son bien graillon. Voilà comment je pourrais résumer ce groupe. J’ai été très content de le découvrir cette semaine, j’ai fais joué les albums Welcome to Killafornya et Surf n’ Burn en boucle au bureau pendant toute la semaine.

Pour les suivre sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/The-Surf-Rats/148655312386

Voici un extrait via Youtube :
http://youtu.be/X-EMyfVa4UM

Bonne écoute!